Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/06/2012

Un manque profond d’ambition

Pas de remarques? Alors c’est approuvé.

Ce mardi matin, tout est allé très vite. Un nouveau texte a donc été distribué et quelques heures plus tard lors de la réunion plénière, le ministre brésilien des Affaires étrangères Antonio de Aguiar Patriota a dit ces quelques mots : "Quelqu'un a-t-il des commentaires? Non? OK alors le texte est approuvé ", suivi d'un très rapide coup de marteau… On est restés « scotchés », se demandant comment cela était possible. Il y a eu des applaudissements tièdes, et quelques « bouh » manifestés…

Donc, en principe, ce texte regorgeant de mots vides sans ambition sera approuvé dans les prochains jours par les chefs d'État et de gouvernement. Pour le WWF, il n'y a qu'une seule façon de redresser la situation: les chefs de gouvernement doivent augmenter le niveau d'ambition du texte si on veut vraiment solutionner le changement climatique, la pauvreté, le déclin de la biodiversité, etc.

photo blog 7 low size.png

 

Let's get seRIOus!

Ce matin,des militants du WWF se trouvaient au centre de conférence avec un gros ballon portant l’inscription "Let 's Get SeRIOus".  Après quinze minutes, il  y avait déjà un hélicoptère qui tournait autour, suivi par des membres de la sécurité issus de l'armée (nombreux ici) leur intimant l’ordre de partir. Gros contraste avec la conférence d’il y a 20 ans : le WWF avait mené une action similaire qui n’avait posé aucun problème.

Roberto, un collègue provenant de l'Equateur et qui était là en 1992, me l’avait déjà souligné: la participation des ONGs et de la société civile à la conférence en tant que telle est moins bonne qu’à l'époque. Tout simplement car elles sont mises à l’écart du débat politique : le Sommet des peuples (où les ONGs font campagne et se rassemblent) se tient dans le centre de Rio, à l'écart du centre de conférence, et a peu donc d'influence sur la conférence. Demain, il y aura une manifestation à ce sujet. Espérons que les politiciens entendront leur voix.

 

Les commentaires sont fermés.