Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/06/2012

Suspens à Rio

Lundi soir, 22h. Je me trouve dans le “coin panda” du centre de conférence. C’est l’endroit où il y a toujours quelques collègues du WWF. On discute, on échange des informations, on s’encourage… et on se plaint du froid : l’air conditionné fonctionne en permanence et trop fort. Je n’aurais jamais pensé avoir froid à Rio!

C’était une journée difficile. Les groupes de travail sur l'économie verte que j'ai suivi aujourd'hui ont été constamment arrêtés par des discussions informelles pour trouver des compromis sur certains paragraphes. Nous avons donc du beaucoup attendre.

Les nouvelles provenant des différents groupes de travail n'étaient pas bonnes non plus. Beaucoup d’efforts ont été consentis pour aboutir à des compromis sur le texte, ce qui a diminué le niveau d’ambition, et ce n’est clairement pas ce qu’il faut ! Les discussions sur les Objectifs de Développement Durable, par exemple, portent uniquement sur le processus et pas sur le contenu et les thèmes de ces objectifs (comme la nourriture, l’énergie, l’eau, la protection sociale, etc.).

Les Brésiliens, qui sont depuis vendredi soir à la tête du processus de négociations, ont affirmé qu’ils voulaient conclure aujourd’hui. Cela a créé beaucoup de confusion: que va-t-il arriver, les négociations vont-elles durer toute la nuit, au finish? Ou y aura-t-il encore des négociations demain ?

 

photo blog 6.JPG

Les e-mails remplis de rumeurs fusaient de partout mais finalement, un message est apparu sur les écrans : séance plénière à 23h. Il y avait encore pas mal de collègues du WWF sur place, des gens de la communication et du lobby. On a donc attendu. A 22h30, de nouvelles rumeurs ont circulé comme quoi la plénière commencerait plus tard, mais avec une nouvelle proposition de texte. Ximena, Boping et moi avons donc décidé de rentrer à l’appartement. Cela n’avait pas de sens de rester à attendre et on préférait garder notre énergie pour les prochains jours à Rio.

Il est 23h45 et on est “à la maison”. Nous vérifions nos mails et discutons de ce qui est en train de se passer au centre de conférence. La séance plénière ne va sans doute pas commencer avant minuit et le nouveau texte ne sera pas là avant 2h du matin…Nos collègues restés sur place ont regretté de ne pas avoir pris de sac de couchage – ça va vraiment être une longue nuit pour eux!

Mardi matin, 8h. In fine, la plénière a démarré à 2h15 et a duré… 3 minutes. Comme je suis contente d’avoir pris la décision de rentrer à l’appartement! Les brésiliens ont promis un nouveau texte pour 7h mais toujours rien. Aaah si…il arrive. Il est 8h10. Au boulot!

 

Les commentaires sont fermés.